Bernussou Hier

L'histoire du domaine de Bernussou remonte au XVIIe siècle. Ce domaine a été la propriété de grandes familles jusqu'à la Révolution : un trésorier du roi, un conseiller à la cour, un visiteur des gabelles, un avocat. Elle s'est ensuite poursuivie avec d'autres familles jusqu'à son acquisition en 1966 par la Chambre d'Agriculture de l'Aveyron après une délibération du Bureau en date du 8/6/65 et de la Session du 17/5/65 avec la volonté de créer un SUA (Service d'Utilité Agricole) qui s'est dénommé à l'origine « Centre de Promotion Sociale en Elevage » (CPSE).

Cette décision faisait suite au voyage en Normandie d'un groupe de responsables professionnels aveyronnais revenus convaincus de l'utilité d'un Centre de Promotion Sociale en Elevage comme celui de Canappeville dans l'Eure.

L'acte d'achat par-devant Maître RIGAL, notaire à Villefranche est passé le 27/6/66 (avec effet rétroactif au 1/4/66) entre le Président MAGNE pour la Chambre d'Agriculture de l'Aveyron, et les vendeurs MM. GELIOT Pierre et Francis.

Cet acte précise que « ... les parties déclarent que la présente acquisition est réalisée dans le cadre de l'amélioration de l'Enseignement Agricole... .

La surface totale est de 70,30 ha dont environ 69 de SAU laissés dans un état médiocre. Les bâtiments s'ils sont spacieux sont peu fonctionnels.

Et Rieupeyroux

L' « ancêtre » du centre de machinisme de Bernussou est le Centre de Formation pour Adultes en Machinisme Agricole de Rieupeyroux.

A l'origine de ce Centre, la congrégation des Salésiens de Don Bosco dont la vocation est de s'occuper d'œuvres diverses : écoles professionnelles et agricoles, internats et externats, primaire et secondaire, foyers d'accueil, centres de loisirs etc.... . Cette congrégation exerce également son apostolat sous forme de missions dans des pays étrangers.

Concernant Rieupeyroux où ils avaient en 1959 rapatrié leur école d'Afrique du Nord, les Pères Salésiens prennent conscience des évolutions qu touchent l'agriculture et vu le développement important du matériel agricole se fixent comme objectif avec la formation au machinisme agricole de conserver des jeunes « au pays » alors que l'exode est important sur le Ségala.

La rencontre des Pères Salésiens avec Monsieur SUDREAU a débouché sur le démarrage du Centre de Formation à l'automne 1963.

Rapidement le Centre, bien que de nature privée, est reconnu par le Ministère de l'Agriculture au titre de la promotion sociale en 1964.

Mentions légales | Contacts |  Plan du site |  Coordonnées    |  RSS